Ce Que Nous Croyons


Ce Que Nous Croyons   

Nous Croyons:


Que Jésus Christ est le seul et unique fils du Dieu vivant. Nous croyons que Jésus Christ est né de la vierge Marie, qu’il a vécu une vie sans pêchés, et qu’il est mort sur la croix pour payer le prix nos péchés. Qu’Il est ressuscité le troisième jour, qu’Il est monté au ciel, et qu’Il est assis à la droite du père et qu’Il reviendra un jour. Nous reconnaissons et croyons que la bible est la Parole complète et infaillible de Dieu.

Que le mariage est une union sacrée qui illustre l’union entre la jeune mariée (l'église) et du marié (le Christ) (Eph. 5:32).

Que c'est le désir profond de Dieu de réconcilier tous les mariages, " Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation" (2Cor. 5:18).

Que Dieu est capable de reconstituer un mariage par l'obéissance de seulement un conjoint, se tenant à la brèche devant le Seigneur, et élevant des mains saintes vers les cieux (Ezéch. 22:30).

Que l’adultère doit conduire au pardon et non au divorce (John 8:11).

Que le souci principal de la personne qui désire faire reconstituer leur mariage doit être celui de se réconcilier à Dieu, de se réjouir dans le seigneur et non de poursuivre son conjoint qui est parti (Apoc. 2:4 et Psaumes 37:4).

Que ce ministère n'a pas été fondé dans le but de condamner ceux qui ont choisi de rejeter la réconciliation avec leur mari ou épouse, ni de condamner ceux qui désirent se remarier ou sont déjà remariés (Jean 3:17).

Que nous sommes appelés à encourager, enseigner, pleurer avec, élever, et faire le ministère à ces femmes ou hommes que Dieu a appelé à reconstituer leur mariage (Esa. 61:1-4).

Qu’à travers un “esprit de rébellion” envers quelconque autorité, le mariage ne sera pas reconstitué. Par contre un esprit obéissant envers toute autorité assure une victoire certaine (Rom 13:1-5 et 1 Sam. 15:22).

Que le seigneur a établi des règles bien distinctes de sagesse et d'influence dans notre ministère. Par conséquent si nous conseillons en dehors de ces limites nous induirons en erreur (Matth. 5:19). Ces règles sont:

L'homme ou la femme doit personnellement chercher la face du seigneur quand à leur conviction face à leur mariage (Prov. 8:17). 

Que l'homme ou la femme dans le besoin doit nous contacter personnellement; nous ne le ferons pas, même si c’est une autre personne qui nous l’a recommandé. (Jacques 5:14). 

 Qu'un homme ou une femme qui sont dans un deuxième ou un mariage suivant doivent rechercher et connaître la volonté de Dieu quand à quelle décision prendre concernant la reconstitution de ce mariage ou d’un mariage précédent (Esaïe 30:1).


 

Français