RVM‎ > ‎

chapitre-9




Chemin de Restauration

Semaine 2: 11 jour, RVM chapitre 9

 

"Un Esprit Doux et Paisible"

Mais d´abord voici des témoignages 

de mariages restaurés  issus du




Restauration! Dieu a changé ma vie!


En octobre 2003 s´est produite la pire chose qui pouvait m´arriver. Mon mari de 12 ans m´annonça qu´il souhaitait me quitter. Je fus ébranlée, et je ne savais pas quoi faire. Je commençai désespéremment à chercher et à prier pour un signe qui me montrerait ce que je devrais faire pour reconquir l´homme que j´aime.

Quelques semaines plus tard, je trouvais sur internet la Communauté de restauration. Je sus immédiatement que Dieu m´avait amené jusqu´à cette page. Je commandai sans attendre les livres: Comment Dieu peut et restaurera ton mariage, et Une femme sage. Ce fut une bénédiction! Je les lus et relus sans cesse jusqu´à saturation. Dieu commença à me montrer tout ce que j´ai fait et qui a conduit mon mari à quitter la maison. j´étais querelleuse, orgeuilleuse et arrogante dans l´esprit. Dieu me montra mes péchés et je le suppliai de me changer. Gloire à Dieu, il eut pitié de moi et commença à changer ma vie.

Alors que je priais et jeûnais sans relâche, je remarquais que le coeur de mon mari s´adoucissais progressivement vis à vis de moi. Il commença à passer d´avantage de temps à la maison et à rester de plus en plus tard. Aux alentours de Noël, Dieu fit un miracle. Il poussa mon mari à ce qu´il passe la nuit avec nous et nos enfants ne passèrent le jour de Noël sans lui! Je te rends gloire, Seigneur! 

Après cette nuit, et pendant le Nouvel An, il passa moins de temps avec l´AF et d´avantage avec moi et les enfants. Nous commençâmes à se parler comme mari et femme, et un mois plus tard il decida de donner une nouvelle chance à notre mariage.Il dit qu´il ne voulait pas effacer douze ans de mariage, et qu´il s´était rendu compte que la vie sans nous ne valait rien.

Mon mari rentra à la maison le 19 février 2004. Nous apprenons d´abord à chercher le Seigneur dans tout ce que nous faisons. Lorsque je regarde en arrière, je me rends compte que le Seigneur n´était pas mon premier amour. Mon mari l´était. Je dus apprendre à laisser à Dieu mon mari et mon mariage, afin de voir un changement. Lorsque je l´ai enfin fait, ça a marché! Dieu est si bon, fantastique et aimant! Je le remercie de m´avoir donné une seconde chance afin de devenir l´épouse que j´avais été appelée à être. Je prie afin que chaque jour apporte de nouvelles bénédictions du Seigneur et que je ne Le perde pas des yeux. Je souhaite avant tout le servir jour et nuit jusqu´á la fin de ma vie.

Je souhaite également remercier la Communauté de Restauration et ma partenaire de prière pour avoir persévéré avec moi. Elle m´a encouragée, soutenue mais aussi réprimandée….Elle m´a aidée à ne pas avoir peur, mais au contraire croire que mon mari reviendrait un jour. Que Dieu la bénisse. Que Dieu te bénisse, Erin pour tes services! Que le Seigneur continue de s´occuper tendrement de toi.


~ Yvette, RESTAURE en Pennsylvanie

 



— chapitre ? —

Un Esprit Doux et Paisible 

 

Mais la parure intérieure et cachée dans le coeur,
la pureté incorruptible d'un esprit doux et paisible,
qui est d'un grand prix devant Dieu.

—1 Pierre 3:4



          

Les femmes bruyantes sont communes aujourd'hui. Bruyant est défini comme "offensivement fort et insistant." Nos médias non seulement l’acceptent mais l’encouragent.

Tristement, ce comportement a également imprégné l'église et les chrétiens aujourd'hui. Est-il surprenant que le taux de divorce soit maintenant plus élévé dans l'église que la moyenne nationale ?

Une femme avec "un esprit doux et paisible" est appelée un paillasson. On lui dit que son mari ne la respectera pas si elle ne s’impose pas.

Certains maris demandent à leurs propres épouses de combattre en retour ou de se défendre, et en même temps ils obtiennent le divorce et restent avec l'autre femme. Dieu a dit qu'un esprit doux et paisible Lui est précieux, et est ainsi la seule voix qui mène à la guerison et la restauration.

Cependant, quand un mari s’éloigne de la vérité et tombe dans le péché, vous entendez des chrétiens, même des pasteurs, conseillez l'épouse d'utiliser "l'amour dur" même qu'il soit non biblique et détruit les mariages. En outre, il a comme conséquence "un coeur durci" qui a inévitablement comme conséquence une épouse qui n’est plus disposée à pardonner son mari. Seulement un coeur de chair, un coeur tendre, peut véritablement pardonner.

Dans ce chapitre nous chercherons la vérité concernant "l'amour dur" et la guérison qui survient à travers le pardon.

L’Amour Dur ?

L'amour est patient. Dieu nous donne une description de l'amour. Voyez si vous pouvez trouver le mot "dur" ou tout autre mot semblable. "La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n'est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra..." (1 Cor. 13:4-8).

Ce verset montre qu'il n'y a pas de place pour "l'amour dur" dans un mariage, des deux côtés. L'amour que Jésus a vécu et nous appelle à vivre est "dur" à vivre, mais jamais "dur" face à la personne que nous aimons.

Je vous commande ceci. Une autre remarque très populaire dans l'église aujourd'hui est que "l’amour est un choix." Lisez avec moi le verset suivant pour voir si Dieu nous dit que nous pouvons "choisir" d'aimer. Où Dieu ne nous demande-t-il pas plutôt de faire ainsi, en tant que disciples du Christ ? "Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres" (Jean 15:17). Nous avons un choix: obéir à sa commande ou ne pas. Ce n'est pas exactement ce que les psychologues chrétiens nous conseillent, n’est ce pas ?

Aimez vos ennemis. Nos amis nous encouragent de "nous protéger" ou de ne "pas amer ceux qui sont difficile à aimer." Devons-nous les aimer ou non? "Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent" (Luc 6:27-28).

Dans ce passage Dieu est encore plus clair. Il avertit même ceux qui aiment seulement ceux qui les aiment: "Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent… Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ?" (Matt. 5:44-46).

Laissez la place pour la colère de Dieu. Dans le livre qui nous demande d'être "dur" avec notre conjoint, on nous dits de confronter, pour causer une crise. En d'autres termes, nous devons prendre la situation dans nos propres mains. Que nous enseigne Dieu ? "... Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière… Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas… Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: a moi la vengeance, a moi la retribution, dit le Seigneur" (Rom. 12:12, 14, 17-19).

Il n'a fait aucune menace. Vous pouvez vous demander "pourquoi dois-je supporter une telle douleur, et ne pas avoir la satisfaction de la vengeance ?" Lisez l'explication de Dieu pour votre douleur: "Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces, Lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude; lui qui, injurié, ne rendait point d'injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s'en remettait à celui qui juge justement" (1 Pierre 2:21-23).

Surmontez le mal par le bien. "Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien" (Rom. 12:20-21).

Bénis sont les débonnaires. Si vous ne prenez pas la situation dans vos propres mains et ne prenez pas une attitude "dure", d'autres (même des chrétiens), vous diront que vous êtes un paillasson. Cependant, laissez-moi vous rappellez qui Jésus décrit comme "bénis"—"Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !" (Matt. 5:5). Jésus a choisi de sacrifier sa vie et a permis à ses ennemis de se saisir de Lui. Devons-nous suivre ses pas ou non ?

La justice de Dieu. Les gens peuvent même vous rappeler que Jésus a retourné les tables dans le temple. Ils emploieront cet exemple pour vous dire que vous avez le '"droit" d’être fâché avec les autres. Dieu dit qu'il est un Dieu jaloux. Pouvons-nous alors également être jaloux ? "Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; car la colère de l'homme n'accomplit pas la justice de Dieu" (Jacques 1:19-20).

Que vous ne puissiez pas faire les choses que vous voulez. Quand nous avons une impulsion pour faire ou dire quelque chose à l'autre qui est loin d’être agréable, alors nous marchons dans la chair et pas dans l'esprit. "Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair" (Gal. 5:16).

"Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses" (Gal. 5:17, 22-23). "Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux" (Luc 6:31).

La bonté de Dieu. C'est une déception que de penser que la confrontation, être dure et ferme change l'autre personne. Si cela fonctionnait, pourquoi Dieu utilise t-il la bonté pour nous ammener à nous repentir ? Les pécheurs ne s’avance pas pour accepter le seigneur parce qu'ils pensent qu'ils vont être critiqués ou châtiés, n’est ce pas ? "Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?" (Rom. 2:4).

Personne ne verra le Seigneur. Une autre raison extrêmement importante d’avoir un esprit doux et paisible face à notre mari (ou aux autres) c’est que les autres doivent voir Christ en nous. "Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur" (Heb. 12:14).

Ne pensez pas que vous pouvez agir avec gentillesse avec votre mari, mais avec méchanceté avec vos enfants, parents ou collègues. Dieu observe et il est celui qui tournera le coeur de votre mari. Rien n'est caché de Lui. N'oublions pas qu'il regarde nos coeurs; donc, même si vous essayez de contrôler votre colère, Il regarde au plus profond ! Vous devez "mettre à mort votre chair"

Le ministère de la réconciliation. Nous devons être des ambassadeurs pour le Christ dans la réconciliation. "Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la reconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation" (2 Cor. 5:18-19).

"Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu !" (2 Cor. 5:20).

De peur que vous aussi soyez tenté. L’Ecriture suivant est un avertissement pour nous quand nous ne sommes pas doux avec ceux qui ont péchés contre nous. "Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ" (Gal. 6:1-2).

De peur que le seigneur ne le voit et soit contrarié. Beaucoup de femmes se réjouissent du fait que leurs maris aient reçu "ce qu'ils méritent" quand Dieu les punit avec des difficultés financières ou d'autres épreuves. Mais ensuite elles voient la situation de leurs maris tournée pour le meilleur. Pourquoi est-ce que cela se produit ? "Ne te réjouis pas de la chute de ton ennemi, Et que ton coeur ne soit pas dans l'allégresse quand il chancelle, De peur que l'Éternel ne le voie, que cela ne lui déplaise, Et qu'il ne détourne de lui sa colère" (Prov. 24:17).

Faiseurs de la Parole. Il est important que nous apprennions la vérité et soyons d'accord avec ce que nous lisons dans les Ecritures, mais nous ne devons pas nous arrêter là. "Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements… n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité" (Jacques 1:22, 25). "Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché" (Jacques 4:17).

L'erreur des hommes sans principes. Dieu nous avertis de ne pas écouter ou suivre les hommes qui nous disent des choses contraires aux Ecritures. "C'est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité! Amen!..." (2 Pierre 3:14-18).

"L'amour forcé" est faux et contredit totalement les enseignements et l'exemple de Jésus. À la place apprenons de Lui qui se décrit comme "doux et humble de coeur." "Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger" (Matt. 11:29-30).

Le pardon

Seule une femme avec un coeur doux et paisible peut pardonner son mari. Cependant, beaucoup de femmes ont été trompées et ne pardonnent pas leurs maris parce qu'elles ne comprennent pas entièrement les conséquences graves qu’entraine leur manque de pardon. Recherchons dans les Ecritures pour voir ce que Dieu dit au sujet de pardonner aux autres. Voici quelques questions que nous devrions poser:

Q. Pourquoi devrais-je pardonner mon mari ou les autres impliqués ?

Christ aussi vous a pardonné. Nous pardonnons parce que Dieu nous a pardonnés. "Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ" (Eph. 4:32).

Le sang précieux de l'alliance. Jésus a versé son sang pour la rémission des péchés—même le péché de votre mari ! "Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon" (Heb. 9:22). "Car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés" (Matt. 26:28).

Réaffirmez lui votre amour. Pour soulager la douleur de l’offenseur. "... en sorte que vous devez bien plutôt lui pardonner et le consoler, de peur qu'il ne soit accablé par une tristesse excessive. Je vous exhorte donc à faire acte de charité envers lui" (2 Cor. 2:7-8).

Ne laissons pas satan prendre avantage de nous. Satan peut utiliser un manque de pardon pour prendre avantage de vous. "Or, à qui vous pardonnez, je pardonne aussi; et ce que j'ai pardonné, si j'ai pardonné quelque chose, c'est à cause de vous, en présence de Christ, afin de ne pas laisser à Satan l'avantage sur nous, car nous n'ignorons pas ses desseins" (2 Cor. 2:10-11).

Notre Père ne pardonnera pas vos transgressions. Dieu a dit qu'il ne nous pardonnera pas si nous ne pardonnons pas aux autres. "Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses" (Matt. 6:14-15). "C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur" (Matt. 18:35).

Q. Mais l’offenseur ne devrait-il pas être désolé si je dois pardonner ?

Père, pardonne-leur. Ceux qui ont crucifié Jésus ne lui ont jamais demandés pardon; ni n’étaient désolés pour ce qu'ils étaient entrain de faire et ce qu’ils avaient fait. Si nous sommes des chrétiens, nous sommes des disciples du Christ; alors nous devons suivre Son exemple. "Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font" (Luc 23:34).

Quand Stephen était lapidé il s’est écrié juste avant de mourir, "Seigneur, ne leur impute pas ce péché !" (Actes 7:60). Pourrions-nous faire moins que ça ? !

Q. Mais combien de fois Dieu s'attend-Il à ce que je pardonne ?

Soixante-dix fois sept. Beaucoup de femmes s’écrient, "mais mon mari m’a fait la même chose avant, et durant tout notre mariage !" Quand Pierre a demandé combien de fois il devait pardonner, Jésus lui a dit, "Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois" (Matt. 18:22). C'est 490 fois pour la même offense !

Ne vous souvenez plus. Le pardon signifie-t-il vraiment que j'oublie ce péché, même dans une argumentation, même dans le divorce ? "Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché" (Jer. 31:34). "Autant l'orient est éloigné de l'occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions" (Ps. 103:12). "Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction" (1 Pierre 3:9).

Soyez préparé; satan essayera d'évoquer de vieilles transgressions dans votre esprit même après que vous ayez pardonné. Quand il le fait vous devez encore pardonner. Beaucoup de femmes dont les maris leurs ont été infidèles, même après que leurs maris soient retournés à la maison ont éprouvé des "retours en arrière" presque comme un trauma "spirituel" de guerre. Elles disent qu'elles doivent continuellement, parfois quotidiennement, pardonner.

Q. Comment puis-je réellement pardonner comme Dieu me demande de faire dans sa Parole ?

Seul Dieu. Seulement Dieu peut vous aider à le faire. Vous devez vous humilier et Lui demander de vous donner la grace. "Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ?" (Marc 2:7).

Demandez. "... vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas" (Jacques 4:2). Demandez à Dieu de pardonner à votre mari à travers vous pendant que vous vous soumettez à Lui. (Pour plus d'aide sur la façon dont vous pouvez vraiment pardonner votre mari, procurez-vous notre témoignage pour entendre comment Dieu l'a fait pour moi !)

Dieu donne la grace à l'humble. Comment obtienir la grace dont j'ai besoin? "De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable" (1 Pierre 5:5-6).

Il humilia leur coeur. Comment est-ce que je peux acquérir l'humilité ? "Parce qu'ils s'étaient révoltés contre les paroles de Dieu, Parce qu'ils avaient méprisé le conseil du Très Haut. Il humilia leur coeur par la souffrance; Ils succombèrent, et personne ne les secourut. Dans leur détresse, ils crièrent à l'Éternel, Et il les délivra de leurs angoisses" (Ps. 107:11-13).

"… J'humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein" (Ps. 35:13). Parfois c’est à travers la maladie qu'Il vous fait taire et vous humilie. Ne la combattez pas—c’est Dieu qui est à l’œuvre !

D'abord soyez réconcilié à votre frère. Quand est-ce que je dois pardonner ceux qui m'ont blessé ? Ne dois-je pas être convaincue d'abord ? "Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande" (Matt. 5:23-24). Si vous n’avez pas pardonné aux autres, particulièrement votre mari, vous devez demander à Dieu de vous pardonner.

L’amertume. Ne pas pardonner à quelqu'un entraine l'amertume. La définition de l'amertume est le "poison !" "Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous" (Eph. 4:31). Ne pas pardonner à l’autre vous ronge de l’intérieur, pas l'autre personne ! "Le coeur connaît ses propres chagrins..." (Prov. 14:10). "Dieu ne le saurait-il pas, Lui qui connaît les secrets du cœur ?" (Ps. 44:21).

Un frère offensé. Soyez sûr de suivre les directives Bibliques. J'ai entendu beaucoup qui ont dit que les choses s’étaient vraiment empirées lorsqu’elles ont demandé pardon ou encore que cela n'a fait aucun bien. Je peux parler par expérience. Parfois, quand j'ai demandé pardon à une autre personne, mais de manière maladroite et fausse, cela n’a fait que rendre l’autre personne encore plus offensée. "Des frères sont plus intraitables qu'une ville forte, Et leurs querelles sont comme les verrous d'un palais" (Prov. 18:19).

Plaiseurs d'hommes. Soyez conscient que vous pouvez duper votre mari mais Dieu connaît vos motifs et votre coeur. "... mais le seigneur regarde le coeur" (1 Sam.16:7). "... dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu" (Eph. 6:5-6).

Chaque parole vaine. Préparez chaque mot que vous prononcez ! Chaque mot que vous dites doit être soigneusement choisi. "Ce n'est pas à l'intelligence que l'insensé prend plaisir, C'est à la manifestation de ses pensées" (Prov. 18:2). "Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée" (Matt. 12:36).

Essayez d’écrire au préable ce que vous allez dire. Ensuite lisez à haute voix ce que vous avez écrit, en vous mettant à la place de l’autre personne et en écoutant de son point de vue. Est-ce que ça semble accusateur ? Demandez à Dieu de mettre les mots justes dans votre bouche et de parler à travers vous.

Trop de paroles. "Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent" (Prov. 10:19). Parlez seulement de ce que vous avez fait; ne commencez pas par quelque chose comme, quand tu as fait ceci, et cela et ainsi de suite, alors moi j’ai...

Il n'a proféré aucune menace. Si l'autre personne commence à vous agresser en parole, n'ouvrez pas votre bouche exceptée pour vous accorder. "... lui qui, injurié, ne rendait point d'injures, maltraité, ne faisait point de menaces…" (1 Pierre 2:23).

Chaque parole vaine. "Le fils prodigue" a préparé ses mots après avoir pris la décision de retourner à la maison: "Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires" (Luc 15:18-19).

Assurez-vous que vos paroles sont douces et agréables chaque fois que vous avez l’occasion de voir votre mari ! Rappelez-vous, "… la douceur des lèvres augmente le savoir" (Prov. 16:21). Et, "Les paroles agréables sont un rayon de miel, Douces pour l'âme et salutaires pour le corps" (Prov. 16:24).

Q. Comment est-ce que je peux être sûr que j'ai vraiment pardonné ?

Vous saurez et aurez la confiance que vous avez vraiment pardonné quand votre péché et vos faiblesses défilent de manière distincte devant vos yeux, et que vous ne pouvez plus voir les péchés et les faiblesses de votre mari. Vous serez aveugle à ses péchés passés, présents et futurs.

Quand les femmes écrivent ou parlent de tout ce que leur mari fait de mal, alors je sais qu'elles sont loin de la restauration. Beaucoup de femmes qui sont à la recherche de la restauration ne voient aucun progrès parce qu'elles refusent de prendrer la pleine responsabilité des péchés commis dans leur mariage qui a causé la séparation, le divorce ou l'adultère.

Elles veulent, par erreur, "partager" leur part de responsabilité, qui mène à leur propre destruction. Jésus a pris la  responsabilité totale et complète, et a porté tous nos péchés. Nous, aussi, devons prendre tous et porter tous. Puis, comme croyants, nous pouvons chercher le seigneur et étendre les péchés du mariage au pied de la croix, sachant que la dette a été payée.

En plus, si vous êtes encore irrité par ce que votre mari dit, fait ou ne fait pas, ou pire encore, vous vous fâcher alors vous n’avez pas pardonné—la colère est une condition mortelle du coeur, qui se révèle pendant une épreuve.

Engagement personnel: désirer et faire tout pour être douce et paisible. "Basé sur ce que j'ai appris dans les Ecritures, je m’engage à pratiquer tout ce que j'ai appris, en étant rapide à écouter et lente à parler; à pardonner ceux qui m'ont offensé et à faire tout ce qui a en mon pouvoir pour me réconcilier avec ceux j'ai offensé."



Si tu es prête à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es d´accord et prête à documenter cette étape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: „ce que j´ai appris“, clique ICI

Si tu souhaites être mise en contact avec une e-partenaire pendant ta restauration, tu dois prendre soin à vider ton coeur à chaque leçon.



Français